Figeac – Cahors par la vallée du Célé

Randonnée liberté par la vallée du Célé

Une bonne préparation

pour le grand trek de St Jacques de Compostelle

Tout d’abord, en un mot, marcher sur le Camino de Santiago ne s’improvise pas !!!

En premier, tester et « faire » vos chaussures avant de partir, cela peut sembler aujourd’hui un conseil superflu et futile, mais pourtant… Combien de personnes peut-on voir le long du chemin de Compostelle boitant et traînant la chaussure, c’est donc le premier des conseils à prodiguer et la première étape de la préparation, à ne pas négliger, pour tout candidat au Camino.

Il est d’autant plus important de suivre et de s’astreindre à cette préparation physique de base, car cela vous permettra d’éviter les petites blessures classiques (tendinites, entorses bégnines, contractions,…) ou plus sérieuse comme la périostite tibiale. Blessures souvent douloureuses et inconfortables et qui peuvent vite, en s’empirant, devenir un frein au bon déroulement de votre randonnée. Là aussi combien de fois avons-nous vu des marcheurs « strappés » de bandes de contention et autres genouillères, progressant péniblement, dans une douleur parfois difficile à surmonter. Le moral et une petite pause d’un jour ou deux permettront à certains de rejoindre la cathédrale de Santiago, une majorité d’éclopés doit stopper l’aventure et retourner à la maison avec une grande frustration…ils reviendront prochainement, mieux préparés.

Bien sûr, il faut aussi moduler l’intensité et le temps de cette préparation, en fonction de l’itinéraire que vous emprunterez, de votre forme générale et de votre niveau de pratique sportive.

Un plan de préparation sur 12 à 15 semaines peut être le minimum nécessaire si vous pratiquez régulièrement la marche ou toute autre activité physique. Cette préparation sur plus ou moins 3 mois avant le départ sera en quelque sorte une montée en puissance dans votre préparation physique. En revanche si vous ne pratiquez jamais de sport, si vous avez une légère surcharge pondérale, il faudra prévoir là une préparation plus longue de l’ordre de six mois, avant de vous lancer pour cette grande aventure.

La marche nordique, quel que soit le cas de figure, peut être un excellent support à votre préparation pour le Camino de Santiago.

Entraînez-vous le plus souvent possible, en terrain plat et si possible, aussi en terrain montagneux. Si vous habitez en ville utilisez les escaliers pour réaliser du dénivelé et renforcer les muscles de vos membres inférieurs.

Augmentez les distances progressivement, semaines après semaines, pour arriver dans les derniers temps à couvrir facilement la distance moyenne des étapes que vous devrez réaliser durant votre Camino, autour des 25 km.

Introduire dans votre préparation 2 ou 3 marches  sur des distances plus longues 28 / 30 km.

Enfin marcher avec votre sac à dos lesté des objets que vous transporterez sur le dos pendant ce voyage à pied.

Sur ce site dédié aux chemins de Compostelle, c’est Julien Ribuigent préparateur physique et coach sportif personnel, qui vous conseille pour votre préparation  physique avec des plans d’entrainements adaptés.

Nos plans et conseils personnalisés sont basés sur notre méthode de travail en 3 phases, qui vous assure une préparation au plus près des conditions du trek à réaliser et l’assurance d’une forme optimale, en vue de la réussite de  votre objectif.

Vous pouvez aussi participer à l’un de nos stages de préparation au trek que nous organisons régulièrement  sur notre base dans les Pyrénées ou bien encore participer à nos week-end marche nordique.

S’entraîner  et se préparer  n’est certes pas une chose facile à réaliser sur plusieurs semaines, mais vos efforts seront récompensés, vous en retirerez tout le bénéfice une fois en route pour Santiago.

Buen Camino !!!

Prochainement sur notre blog du Camino, surveillez la publication de la suite de cet article consacré à la préparation physique pour la randonnée pédestre et le trekking.

La suite de cet article et les conseils d’un coach sportif sur le lien suivant:

https://trekkingslovaquie.com/preparation-physique-pour-le-trek-2/