Figeac – Cahors par la vallée du Célé

Randonnée liberté par la vallée du Célé

Le Camino del Norte

Le chemin côtier de l’Atlantique

Randonnée Compostelle Camino del Norte

Le Camino del Norte, aussi appelé Chemin Côtier, en rapport à son cheminement le long de la côte nord-ouest de l’Espagne est probablement le plus aventurier des chemins de Compostelle en Espagne.

Après le pays Basque et ses étapes mythiques, comme San Sebastian et ses “célébrissimes” tapas ou encore Bilbao, arrive la région de la Cantabrie.  Ici, c’est la cordillère Cantabrique que le marcheur vers Compostelle va devoir affronter. Cette puissante chaîne montagneuse, continuité des Pyrénées, s’étale sur près de cinq cent kilomètres le long du Golfe de Gascogne. Le Camino del Norte est souvent décrit comme plus sportif que le célèbre Camino Frances et l’on comprend aisément pourquoi, lorsque l’on découvre au loin les hautes cimes des Picos de Europa, qui modèlent le relief aussi prés de la ligne de rivage. Le Camino del Norte est aussi plus aventureux, dixit certains randonneurs, cette réputation vient sans doute de sa fréquentation moindre,  cette réputation  vient en partie surement de la solitude que perçoit le marcheur dans la traversée des longues plages, comme celle de Somo.
Mais l’aventure c’est avant tout, dans cette marche en Cantabrie, la traversée des Rias. La Ria, ce bras de rivière qui change constamment au gré des marais, des bateaux navettes en assurent la traversée.

Aujourd’hui avec cette houle, la navette viendra t’elle ? Mais où accoste donc le bateau dans cette vaste étendue mi sable, mi océan….Il faut parfois se déchausser pour embarquer à la va vite, mais qu’importe la randonnée est belle.

Puis vient la principauté des Asturies, cette province est intimement liée à la couronne d’Espagne, Félipe VI, actuel roi d’Espagne, n’était-il pas prince des Asturies, avant son accession au trône.

Pour beaucoup la pérégrination, n’avait de sens que si elle passait par Oviedo. Le roi Alfonso II El Casto, fut le premier souverain à prendre le Chemin vers la tombe de Saint Jacques, au IX siècle, inaugurant ainsi le Camino Primitivo.

Chemin faisant vous passerez au Col del Palo, le point le plus haut du Camino Primitivo à 1146 mètres d’altitude, vous l’atteindrez au terme d’une étape montagnarde, par des étroits chemins, jamais difficiles.

Les derniers instants de solitude se terminent à Melide, vous croisez le Camino Frances et la foule des pèlerins. La route pour Santiago n’en sera pas moins belle pour autant, mais vous aurez surement la sensation d’en avoir fini avec les chemins de traverse.

Que d’aventures, que d’émotions, Le Camino del Norte vous rendra heureux…ça nous en sommes certains.

Les séjours randonnées le long du Camino del Norte